La date limite pour remettre votre dossier (session d’hiver 2024) est le 10 décembre 2023.

La période pour remettre votre dossier (session d’hiver 2024) est terminée.

Programme de mentorat pour les gestionnaires culturels

Profitez de notre programme de mentorat pour accroître vos compétences et développer votre carrière à un coût très avantageux. Avant de faire votre demande, assurez-vous de bien lire les grandes lignes du programme.

Les mentorats (individuel ou de groupe) consistent en un accompagnement qui répond à des besoins particuliers en développement et en amélioration des compétences. Il est offert par une personne expérimentée qui transmet son savoir-faire et qui donne des conseils sur la manière d’accomplir une tâche ou d’atteindre un objectif. Vous choisissez le mentor, le sujet du mentorat et la date selon vos disponibilités. Vous pouvez accéder aux formulaires dès maintenant : 

Important à savoir :

  • Vous pouvez en tout temps transmettre votre formulaire de mentorat. Toutefois, veuillez noter que le comité de sélection se réunit uniquement 3 fois par année au moment de la fin des périodes d’inscription des différentes sessions (automne, hiver, printemps);
  • La période d’inscription des différentes sessions se déroule habituellement en août/septembre (automne), novembre/décembre (hiver) et avril/mai (printemps);
  • Il peut se tenir à l’endroit qui vous convient;
  • Le mentorat doit se tenir à l’intérieur de 8 semaines en octobre/novembre (automne), janvier/février (hiver) et juin/juillet (printemps). Si vous souhaitez des dates différentes, veuillez communiquer avec la coordonnatrice.
  • Dans le cas d’un mentorat individuel, seulement une personne sera acceptée. Dans le cas d’un mentorat de groupe, un minimum de deux personnes est requis
  • Veuillez vérifier votre admissibilité avant de faire une demande
  • Pour connaître le début des différentes sessions, inscrivez-vous à l’infolettre Info-Formation.
  • La demande de mentorat individuel ou de groupe doit bien être un mentorat et non une inscription à une formation avec des frais d’inscription. Les frais d’inscription à une formation dans une autre institution ne sont pas admissibles pour un remboursement lié à une subvention.
    Pour plus d’informations, n’hésitez pas à communiquer avec la coordonnatrice du Service de formation continue et de développement professionnel.
Définition du mentorat

Le mentorat est un accompagnement individualisé par un.e mentor.e qui implique un transfert de connaissances et d’expériences qui faciliteront l’atteinte d’objectifs par l’apprenant.e dans son parcours professionnel. Les rencontres peuvent être en présentiel ou en virtuel.

  • Être un(e) gestionnaire travaillant au sein d’une entreprise ou d’une organisation culturelle de la Montérégie

Qui n’est pas admissible ?

  • Étudiant à temps plein ou ayant terminé ses études il y a moins de deux ans
  • Bénévole
  • Personne de moins de 18 ans
  • Personne ne travaillant pas en Montérégie
  • Employé·e de municipalité dont la masse salariale est de deux millions et plus

Chaque demande de mentorat est analysée en fonction des critères d’admissibilité et d’évaluation ainsi qu’en fonction de l’enveloppe budgétaire régionale allouée :

  • Pertinence et cohérence du mentorat dans le cheminement professionnel du demandeur ou de la demandeuse;
  • Mentorat bien structuré et réaliste;
  • Temps alloué au mentorat;
  • Retombées escomptées;
  • Faisabilité de la demande et réalisme des prévisions budgétaires;
  • Compétence du mentor;
  • Clarté de la demande.

Les mentors

Bien que vous pouvez choisir le mentor que vous souhaitez, nous pouvons vous aider à choisir le mentor qui correspondra le mieux à vos besoins. Voici une liste de mentors pour vous aider dans votre choix. N’hésitez pas à cliquer sur le nom d’un des mentors afin de voir sa biographie.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à communiquer avec nous par courriel.

Consultant en art

Pierre Beaudoin est actif dans le domaine des arts visuels et médiatiques depuis 35 ans comme travailleur culturel, consultant, artiste en art performance et commissaire. Il a œuvré dans le milieu des centres d’artistes pendant 15 ans. Il a aussi accompli plusieurs mandats, comme chargé de projets, à titre de coordonnateur, animateur/médiateur, formateur, coach, concepteur d’événements et de conférences ainsi que chercheur, pour le Conseil des arts du Canada, la Ville de Montréal, l’Université Concordia, l’Office national du film, le Conseil des métiers d’art du Québec, l’Alliance des arts médiatiques indépendant, le Quartier des spectacles, le Conseil des arts et des lettres du Québec, entre autres. En mars 2019, il a terminé un mandat de trois ans à titre de spécialiste en arts visuels pour la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du ministère de la Culture et des Communications. Durant cette période il a présidé environ 50 comités dans plusieurs régions du Québec pour le MCC ainsi qu’un comité pour le Bureau d’art public du Service de la culture de la ville de Montréal. Depuis plusieurs années, il offre des ateliers de formation continue, notamment, sur le dossier d’artistes, le financement de projets artistiques, la démarche artistique et la gestion de ressources humaines. Il effectue également des mandats de coaching en développement organisationnel, en GRH, en restructuration d’organisme, en planification stratégique, en gouvernance, en art public et en gestion de carrière artistique.

Spécialisée en développement stratégique pour les entreprises créatives, Myriam œuvre dans l’industrie artistique et culturelle depuis plus de 15 ans, se distinguant notamment par son expertise en représentation d’artistes et en développement stratégique. Ayant comme mission première la valorisation de l’art, Myriam s’engage tant dans ses recherches que dans son approche, à créer des expériences pertinentes autant pour nos communautés artistiques que nos clients, tout ça grâce à son sens du leadership axé sur l’humain. Myriam complète actuellement sa certification internationale de coaching professionnel dans le but de pousser plus loin son accompagnement personnalisé dans le développement de carrières dans l’industrie artistique et créative.

Consultant en art et muséologie

Expertise et expérience du consultant Carl Johnson est actif dans le secteur des arts visuels et de la muséologie depuis maintenant 35 ans. Il compte 22 ans d’expérience en gestion d’organismes culturels œuvrant principalement dans le secteur des arts visuels contemporains et de la muséologie. Actif au Musée régional de Rimouski, de 1994 à 2008, il est de retour dans sa région d’adoption après un passage de 18 mois à titre de directeur des arts visuels, des arts médiatiques et de la littérature au Conseil des arts et des lettres du Québec. Il compte maintenant une expérience de 13 ans à titre de consultant en muséologie. À titre de consultant il a réalisé plusieurs mandats auprès d’institutions muséales. Au cours des dernières années, il a fait de l’accompagnement individualisé pour de nombreux-euses gestionnaires d’institutions muséales. En 2023, pour le compte du Service de développement professionnel de la Société des musées du Québec, il a fait un accompagnement auprès d’un groupe de dix directeurs-trices d’institutions muséales ayant moins de deux années d’expérience, en plus d’un accompagnement individuel avec chaque participant-e. En 2019, le ministère de la Culture et des Communications lui confiait le mandat d’accompagner 21 institutions muséales à la suite du premier appel pour le dépôt de demandes d’agrément muséal.

MLRH Partenaire d’affaires RH

Détentrice d’une formation universitaire en gestion des ressources humaines jumelée à une accréditation en médiation civile et commerciale, je cumule 22 années d’expérience. Au fil de ma carrière, j’ai dirigé et accompagné plusieurs équipes de professionnels en ressources humaines. J’ai guidé de nombreux gestionnaires et professionnels à relever les défis de la gestion de même que dans le développement de leur équipe. Dans les deux dernières années, j’ai accompagné différentes organisations du milieu de la culture dans leurs défis RH, la structure de leur organisation, la réflexion stratégique et le déploiement d’initiatives RH. Je suis reconnue pour mon sens pratique, ma rapidité à saisir les enjeux, mon agilité, mon écoute et mes conseils.

Madame Hanan Smidi est entrepreneure et enseignante. Détentrice d’un MBA pour cadres (Maîtrise en administration des affaires), Hanan est spécialisée dans la gestion des petites entreprises. En plus d’enseigner l’entrepreneuriat, la gestion financière, le marketing et autres, elle a accompagné un bon nombre d’entrepreneur(e)s dans le processus de démarrage de leurs entreprises depuis plusieurs années. De plus, elle a agi à titre de mentore pour des gestionnaires, fondateurs et fondatrices de jeunes pousses dans plusieurs sphères de leurs activités de gestion. Ces activités peuvent inclure la comptabilité, la finance, la gestion des ressources matérielles et humaines et aussi la négociation et le leadership.

Consultante en développement organisationnel et ressources humaines

Détentrice d’une maîtrise en conseil en management de l’UQAM, j’ai auparavant complété un baccalauréat en administration des affaires à l’UQO. Je suis également membre de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA) depuis 2011. Ayant précédemment œuvré dans des milieux où la créativité est importante (théâtre, littérature et mode), je me suis ensuite spécialisée en ressources humaines et en développement organisationnel. En plus de mes activités de consultation, je travaille comme formatrice auprès du service de formation continue du Cégep du Vieux Montréal ainsi que du Services aux entreprises du Cégep de Granby. Consultante à mon compte depuis une dizaine d’années, je développe des collaborations professionnelles qui mettent de l’avant une meilleure compréhension de la dimension humaine dans les organisations et des incidences de celle-ci sur les activités de gestion.

Mario Trépanier est actuellement consultant dans le milieu des arts et de la culture. Il a été directeur général du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke de 2008 à 2022. Il a fondé et dirigé l’entreprise de services pour le secteur des arts et de la culture, Summum communications, de 1992 à 2008. Au cours de ses 35 années de carrière, il a développé une expertise en diffusion des arts, en médiation et développement des publics, en organisation de tournée et en production délégué d’événements. En collaboration avec la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke, il est l’instigateur du projet Passeurs culturels qui vise à outiller les futurs professionnels du domaine de l’éducation. Il est également responsable de la création et de la production de nombreux événements, galas et cérémonies. Il a beaucoup œuvré en arts de la scène notamment au théâtre. Il siège actuellement sur le conseil d’administration du Conseil des Arts et des Lettres du Québec.

Vous souhaitez en savoir plus?

Contactez :

Katy Fortin
Coordonnatrice du Service de formation continue et de développement professionnel
450-651-0694 / 1-877-651-0694, poste 225
kfortin@culturemonteregie.qc.ca

Abonnez-vous à nos différentes infolettres!

Recevez les dernières actualités culturelles, les invitations à nos différents événements, les prochaines formations offertes ou la découverte de relations culture affaires gagnantes.

Profitez de notre offre de perfectionnement pour accroître vos compétences et développer votre carrière à un coût très avantageux. Avant de faire votre demande, assurez-vous de bien lire les grandes lignes du programme.

Le perfectionnement individuel consiste en un accompagnement qui répond à des besoins particuliers en développement et en amélioration des compétences. Il est offert par un formateur expérimenté qui transmet son savoir-faire et qui donne des conseils sur la manière d’accomplir une tâche ou d’atteindre un objectif.

Important à savoir :

  • La période d’inscription des perfectionnements se déroule habituellement :
    • Session automne (août/septembre)
    • Session hiver (novembre/décembre)
    • Session printemps (avril/mai)
  • Veuillez noter que seulement les formulaires de l’appel de la session en cours seront considérés. Vous ne pouvez pas envoyer un perfectionnement pour une autre session que celle en cours.
  • Il peut se tenir à l’endroit qui vous convient
  • Maximum de 20 heures à l’intérieur de 8 semaines :
    • Session automne (octobre/novembre)
    • Session hiver (janvier/février)
    • Session printemps (juin/juillet)
  • Pour un seul participant (cliquez ici si vous êtes un groupe)
  • Pour connaître le début des différentes sessions, inscrivez-vous à l’infolettre Info-Formation.
  • La demande de perfectionnement individuel doit bien être un perfectionnement et non une inscription à une formation de groupe avec des frais d’inscription. Les frais d’inscription à une formation dans une autre institution ne sont pas admissibles pour un remboursement lié à une subvention.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à communiquer avec la coordonnatrice du Service de formation continue et de développement professionnel.

Informations demandées dans le formulaire d’inscription

Pour les artistes professionnels

      • Renseignements personnels et coordonnées du participant
      • Votre curriculum vitae
      • Preuve du statut professionnel
      • Preuve de résidence en Montérégie (JPG ou PDF)
      • Numéro d’entreprise du Québec (s’il y a lieu)
      • Renseignements et coordonnées du formateur/trice
      • Curriculum vitae du formateur/trice
      • Renseignements sur le perfectionnement (titre, durée, budget, etc.)
      • Les offres de services (soumission du formateur, frais de local, etc.)

Pour les travailleurs culturels

      • Renseignements personnels du participant
      • Votre curriculum vitae
      • Preuve d’emploi d’un organisme en Montérégie (JPG ou PDF)
      • Coordonnées de son employeur
      • Numéro d’entreprise du Québec (s’il y a lieu)
      • Renseignements et coordonnées du formateur/trice
      • Curriculum vitae du formateur/trice
      • Renseignements sur le perfectionnement (titre, durée, budget, etc.)
      • Les offres de services (soumission du formateur, frais de local, etc.)

Sont admissibles les résidents de la Montérégie ayant le statut de :

  • Artistes, artisanes et artisans ou écrivaines et écrivains professionnels au sens de la Loi sur le statut professionnel des artistes
  • Artistes, artisanes et artisans ou écrivaines et écrivains professionnels de la relève
  • Travailleuses et travailleurs et culturels travaillant au sein d’une entreprise ou d’une organisation culturelle

Suis-je un ou une artiste professionnel·le ?

Les ressources humaines en culture sont des travailleurs autonomes dont le professionnalisme est établi en vertu de la Loi sur le statut professionnel des artistes des arts visuels, des métiers d’art et de la littérature et sur leurs contrats avec les diffuseurs (L.R.Q., c. S -32.01) ou de la Loi sur le statut professionnel et les conditions d’engagement des artistes de la scène, du disque et du cinéma (L.R.Q., c. S -32.1).

En résumé :

  • A le statut d’artiste professionnel, le créateur du domaine des arts visuels, des métiers d’art ou de la littérature qui satisfait aux conditions suivantes:
    • il se déclare artiste professionnel
    • il crée des œuvres pour son propre compte
    • ses œuvres sont exposées, produites, publiées, représentées en public ou mises en marché par un diffuseur
    • il a reçu de ses pairs des témoignages de reconnaissance comme professionnel, par une mention d’honneur, une récompense, un prix, une bourse, une nomination à un jury, la sélection à un salon ou tout autre moyen de même nature
  • Aussi, l’artiste qui est membre à titre professionnel d’une association reconnue ou faisant partie d’un regroupement reconnu est présumé artiste professionnel
  • Créateur, interprète professionnel (réf.: L.R.Q., c. S -32.1): « Toute personne physique qui pratique un art à son propre compte et qui offre ses services, moyennant rémunération, à titre de créateur ou d’interprète. »

Les artistes professionnels admissibles doivent œuvrer dans au moins l’une des sept disciplines artistiques reconnues par Culture Montérégie, soit:

  • Arts visuels
  • Audiovisuel (cinéma, vidéo, arts médiatiques)
  • Arts de la scène (danse, musique, théâtre, chant, cirque, spectacles, variétés et humour)
  • Littérature
  • Métiers d’art
  • Muséologie
  • Histoire et patrimoine

Suis-je un ou une artiste professionnel·le de la relève ?

L’artiste de la relève doit être reconnu artiste professionnel en vertu des lois citées ci-dessus. Il doit aussi:

  • Avoir un maximum de cinq années de pratique artistique à la date de l’inscription
  • Avoir publié au moins un livre ou diffusé au moins trois textes (littérature)
  • Avoir présenté un spectacle solo ou deux participations dans le cadre d’événements reconnus par les pairs (conte)
  • Avoir terminé ses études depuis deux ans

Suis-je un travailleur ou une travailleuse culturel·le ?

Les travailleuses et travailleurs salariés des organismes à but non lucratif et des entreprises du milieu artistique ou culturel ont également accès au Service de formation continue et de développement professionnel. Le Service répond à la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre (L.R.Q., c. D -8.3). Par conséquent, les intervenants artistiques et culturels assujettis à cette loi devront payer la valeur totale du coût de la formation.

Règlement sur la détermination de la masse salariale
Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre:

« Tout employeur dont la masse salariale à l’égard d’une année civile excède 2 000 000 $ est tenu de participer, pour cette année, au développement de la formation de la main-d’œuvre tel que le prescrit l’article 3 de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre »

Qui n’est pas admissible ?

  • Étudiant à temps plein ou ayant terminé ses études il y a moins de deux ans
  • Bénévole
  • Personne de moins de 18 ans
  • Personne ne résidant pas ou ne travaillant pas en Montérégie
  • Employé·e de municipalité dont la masse salariale est de deux millions et plus

Chaque demande de perfectionnement est analysée en fonction des critères d’admissibilité et d’évaluation ainsi qu’en fonction de l’enveloppe budgétaire régionale allouée.

Quels sont les critères d’évaluation ?

    • Pertinence et cohérence de la formation dans le cheminement professionnel du demandeur ou de la demandeuse
    • Perfectionnement bien structuré et réaliste
    • Temps alloué au perfectionnement
    • Retombées escomptées
    • Faisabilité du projet et réalisme des prévisions budgétaires
    • Non-disponibilité de la formation désirée dans la programmation courante du Service de formation continue
    • Compétence du formateur
    • Clarté de la demande

Le comité de sélection qui évaluera votre demande est composé de la coordonnatrice de la formation continue et de pairs réunis par Culture Montérégie en fonction de leur expérience et leurs connaissances reliées aux dossiers reçus.

À la date limite de dépôt des dossiers, toutes les demandes complètes sont acheminées aux membres du comité de sélection. Ceux-ci ont deux semaines pour évaluer l’ensemble des demandes. Chaque membre du comité de sélection doit inscrire ses commentaires et les raisons justifiant sa décision d’accepter ou de refuser une demande. Les décisions sont sans appel.

À noter : advenant la situation où un membre du comité entretiendrait des liens avec le demandeur ou la demandeuse, ce membre du comité sera invité à se retirer au moment des discussions entourant cette demande, et ce, afin d’éviter tout conflit d’intérêts.

Vous souhaitez faire partie d’un comité de sélection ?

Soumettez votre candidature à la coordonnatrice du Service de formation continue et de développement professionnel.

Ce programme est pour vous ?

Vous devez nous fournir les documents suivants :

  • Formulaire d’inscription rempli;
  • Artiste professionnel·le : preuve du statut professionnel (numéro de membre d’une association artistique professionnelle et curriculum vitæ artistique)
  • Travailleur et travailleuse culturel·le: preuve d’emploi rémunéré pour un organisme à but non lucratif ou une entreprise du milieu artistique ou culturel, ou pour une municipalité dont la masse salariale est de moins de deux millions de dollars
  • Preuve de résidence ou de lieu de travail en Montérégie
  • Curriculum vitae du formateur et de ses collaborateurs le cas échéant (maximum 2 pages)
  • Selon la discipline: adresse de votre site web et images numériques (lien web, CD, DVD, vidéos, photos)

À noter:

  • Aucune réservation par courriel ou par téléphone ne sera prise en considération
  • La demande doit inclure au maximum 20 heures de perfectionnement individuel
  • Le demandeur ou la demandeuse doit payer 15 % du coût total du perfectionnement
  • Vous devez vous entendre avec votre formateur sur les objectifs à atteindre lors de la formation. Le formulaire de demande a été conçu pour faciliter cette entente